PISSALA’BREIZH

Mais qu’est-ce qui m’a pris ??? Et oui, j’adore la pissaladière, mais je suis la seule de la maison à aimer les anchois, alors, forcément quand j’ai eu cette idée, il a fallu que je l’adapte… N’en déplaise aux puristes et sudistes amateurs de pissaladière, j’ai créé hier soir la PISSALABREIZH !!!

Second sacrilège, je n’avais plus de pâte à pizza dans mon congèl’ (il faut que j’en refasse une tournée !), j’ai donc utilisé une pâte brisée.

Ingrédients : pâte brisée, 4 beaux oignons roses de Roscoff, huile d’olive, herbes de Provence, olives (de mon jardin, si si c’est aussi possible en Bretagne !!!), poitrine fumée bretonne, sel et poivre, 1 c à s de sucre.

Préparation : Eplucher et émincer finement les oignons. Les faire fondre avec l’huile d’olive (départ à froid) en mélangeant sans arrêt. Quand ils obtiennent une coloration beige les saupoudrer de sucre et laisser fondre 2 ou 3 mn. Saler et poivrer, Ajouter quelques morceaux de poitrine fumée taillée finement en lardons. Saupoudrer d’herbes de Provence. Réserver.

Préchauffer le four th 220°. Tailler la poitrine fumée en fines tranches. Etaler la pâte. La piquer à la fourchette. Disposer la couche d’oignons fondus. Disposer dessus les tranches de poitrine fumée, les olives. Ajouter un peu d’herbes de Provence si vous le souhaitez.

Enfourner pour cuire la pâte et servir sur la planche !

Un pur délice, rapide et pas cher pour un soir c’est parfait !! A tester avec une bonne andouille de Guémené…